Passionnée de nature, par sa faune comme par sa flore, j’aimerais questionner les possibilités d’une réelle gestion collaborative des espaces naturels, par l’usage d’outils filmiques complémentaires à une démarche de recherche sociogéographique.

En 2016, la réalisation de mon premier documentaire court, Panser sauvage m’a fait prendre conscience de mon intérêt pour les relations, toujours ambivalentes, des hommes avec le monde sauvage.

Ensuite, plusieurs projets se sont enchainés, entre documentaires et films institutionnels. Une expérience de 4 mois (été puis hiver) en Laponie Finlandaise, auprès de Primitif Aventure, fut le déclencheur d’une reprise d’études à l’Esthua d’Angers. Durant ce séjour, il m’avait en effet semblé que le tourisme était, à la fois le domaine de prédilection pour la mise en image de la nature, à la fois un fort démonstrateur des mutations en cours dans les diverses sociétés humaines. Découvrir ce domaine, le filmer, l’étudier lors de divers projets de recherches, s’est avéré de plus en plus stimulant !  

Aujourd’hui, je cherche à me diriger vers le domaine des Sciences Humaines et Sociales spécialisées dans le tourisme de nature. Ma caméra pourra y être un outil d’analyse, d’écriture, de communication externe. Pour le reste, livres, magnétophone et calepins sont prêts à servir !

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez me joindre ou en savoir plus sur mon parcours :